Syndicat des producteurs aquacoles de Guadeloupe : 05 90 98 11 83 ou par email

contact SYPAGUA

Aquaculture, programmes et projets.

dimanche24 septembre 2017

Pisciculture marine et cyclones

cage immergeable

Création d’une structure pilote de cages immergeables adaptée aux contraintes d’exploitation artisanales en zone cyclonique.


La Guadeloupe ne dispose pas de zones abritée pour la pisciculture marine. L’avenir de la pisciculture marine se situe donc en conditions offshore.


Le passage du cyclone OMAR en octobre 2008,  et la perte totale du cheptel sur la ferme OCEAN à Pointe Noire en Guadeloupe, a révélé la nécessité de disposer de structures capables se supporter la houle cyclonique.  Jusqu'alors, l'absence de solution technologique adaptée constituait l'un des freins majeurs au développement de la pisciculture marine.

Un travail en réseau, une collaboration étroite avec l’ARDA de la Réunion et Thierry Donzelot, société AQUAZUR, a permis au SYPAGUA de proposer une solution adaptée aux contraintes cycloniques. Un financement FEP a été obtenu dans le cadre du montage d’une opération pilote dont le suivi technique, la mise en œuvre et  la rédaction d’une étude technico-économique est assurée par le SYPAGUA.


Après deux années de travail, et depuis août 2011, une base de cages immergeable est opérationnelle sur la concession de la ferme Ocean à Pointe Noire en Guadeloupe. Cette structure pilote permet de tester dans des conditions réelles sa capacité à répondre aux objectifs fixés : sauvegarde des structures et du cheptel en cas de cyclone, exploitation de type artisanale (et non semi-industriel comme à la Réunion).


Le programme est achevé. Les tests d’immersion ont donné entière satisfaction, ce qui devrait permettre de sauvegarder le cheptel et les structures d’élevage en cas d’évènement cyclonique. Par ailleurs des innovations notables ont été mises en œuvre pour simplifier le système et alléger sa maintenance et les coûts d’investissement. L'essentiel de l'innoivation a porté sur la forme des cages, la simplification du réticule d'ancrage, l'utilsation d'un nouveau type de filet
.

    Un rapport technique est en cours de rédaction. On peut dire qu’aujourd’hui la Guadeloupe dispose d'un prototype unique au monde et  d’une solution technologique éprouvée pour pallier aux risques de perte de cheptel en cas d’évènement cyclonique, 2011 aura permis de réaliser cette avancée majeure.

    L’objectif de la structure pilote va maintenant également permettre de disposer d’une base de production/démonstration/formation de référence, pour :

  • développer la production de façon significative (objectif de 20 tonnes/an),
  • proposer un modèle technique artisanal directement utilisable par les porteurs de projets,
  • disposer d’un référentiel technico-économique exploitable,
  • proposer une formation technique « in situ » aux porteurs de projets,
  • fiabiliser et sécuriser le niveau de performances de l’élevage marin (actuellement résultats en « dents de scie »).   

Nous conseillons aux porteurs de projet de pisciculture marine de la région de se rapprocher du Sypagua pour le choix des structures d'élevage à mettre en place.

Restons en contact

Abonnez vous à notre flux rss et à nos réseaux ...

RSSFacebookTwitter

Sypagua, Syndicat des producteurs aquacoles de Guadeloupe